L’EPIGENETIQUE

Les marqueurs génétiques peuvent transmettre les traumatismes d’une génération à l’autre. Aujourd’hui, une nouvelle étude de Rachel Yehuda, chercheuse de l’hôpital Mount Sinai, reconnue pour ses travaux antérieurs sur les niveaux d’hormones du stress chez les personnes atteintes du syndrome de stress post-traumatique (TSPT), fournit des indices génétiques pour ce qui est de ces influences intergénérationnelles. Cette étude montre que les empreintes génétiques d’expériences traumatisantes peuvent être transmises d’une génération à l’autre de manière épigénétique (épi signifiant « au-dessus », autrement dit au-dessus des gènes). Yehuda et son équipe ont examiné 32 survivants de l’Holocauste. I

Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Accompagnée par l'Univers & ses copains

© 2018 by la belle équipe des Néroliens accompagnée par Annalabelle Communication

Illustration  © Aslinn Alida | Proudly created with Wix.com | Mentions légales CGV

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now